Actualités diverses

Pour agrandir la photo,clique sur la photo, puis clique sur la fleche en haut à droite.
004 (2).jpg

Grand Prix du Lapin 28 décembre 2014

Le grand prix du Lapin

On peut tirer bien des conclusions de ce genre de grand prix.
La première est que celui-ci avait rendez-vous avec l'hiver. La froideur, le vent, le terrain sec et dur ne pouvaient en effet ne laisser place qu'aux braves. Et Ils/Elles étaient présents.
 Les Zim, Anne Catherine, Bernard, Guillaume, Rémy, Antonin, Marie, Bébert, Chives, Rat' et Claire étaient de ceux-là. Imperturbables, stoïques, affrontant les éléments déchainés de la nature sans sourciller, tels de vieux chênes centenaires à qui on ne la fait pas. Ils/Elles étaient présents, prêts à en découdre en se moquant de la terrible morsure de l'hiver qui gêne aux entournures, qui freine les articulations au moment où le geste nécessite fluidité et précision afin d'embrasser le cochonnet ou de dégommer l'insolente boule adverse. Ils/Elles étaient là...il n'y a pas d'heure pour les braves, pour les soldats de la pétanque...pour les héros...
La deuxième conclusion est que les conditions dantesques n'ont pas de prises sur la maitrise, la précision et le génie humain...ni sur Zim d'ailleurs. Alors que celui-ci battait en tête à tête Anne Catherine (13 à 5), alors qu'il infligea une sévère Fanny à Guillaume et Marie en compagnie du redoutable Rat', Zim n'avait pas toutes les cartes en mains lorsqu'il du lutter contre Rat', Guillaume et Chives en compagnie d'Antonin et Bébert (notre président). En effet, malgré l'handicap, Il fut à la hauteur...Il enleva, plaça,pointa, plomba...bref effectua tous les gestes et généra tout l'éventail des coups de la pétanque. Jusqu'à l'estocade...Malgré l'environnement néfaste (froid, vent, Antonin, Bébert...), il parvint à placer deux redoutables boules pour franchir le premier l'arrivée. 13 à 7. L'affaire était entendue. Bien que talonné par un Rémy très accrocheur, Zim remportait le Grand Prix du Lapin. Un "merci" s'échappa de son sourire carnassier lorsqu'il reçut le prix, puis il s'enfuit d'une démarche chaloupée. Sans doute pour dévorer paisiblement la proie qu'il avait tant désirée...La pétanque est parfois cruelle, mais  dieu que la nature est belle!

La traditionnelle galette des rois : COMME PAR HASARD!!!


  Ce devait être une fête conviviale, familiale, bref, un rendez-vous des plus traditionnel ou le passé de l'histoire croise la modernité de notre siècle pour donner lieu à un moment de partage et de fraternité...quelle ne fût pas ma surprise...
Lorsque nous arrivâmes au Club House, l'atmosphère était pesante, digne des scènes des films de Scorcese. Notre Président  était assis en bout de table, attaché caisse à la main, tandis que notre trésorier  se tenait à sa droite. (Les deux personnalités étant elles-mêmes sous la surveillance du charismatique Guillaume). Mon instinct de vieux briscard des salles de jeux me disait qu'il pouvait y avoir du rififi....
Les filles (Claire et Marie) étaient elles aussi bien présentes, derrière le bar, usant tour à tour de leurs charmes dans le seul but d'encourager l'incrédule passant à consommer les divers breuvages proposés par l'organisation.
  En guise de fête, on nous intima de clôturer nos licences et de régler l'achat des tenues réglementaires nécessaires au bon déroulement des tournois à venir. Sous la pression, Rat' signa (chèques et licence). Une fois de plus le sourire carnassier désormais célèbre de notre trésorier , attira l'attention et imposa le respect à l'assemblée.
Puis nous dégustâmes la traditionnelle galette des rois.  notre Président la partagea équitablement en bon patriarche qu'il est puis...COMME PAR HASARD!!!...extirpa de sa propre part la précieuse fève qui le couronna roi de la soirée...tout un symbole...
  L'histoire retiendra que cette traditionnelle fête est résolument moderne et tournée vers l'avenir.
  Moi-même ancré dans ce fraternel 21ème Siècle, je profitais des "Hourra!, Hourra! Vive le roi!" pour enquiller mon troisième kir grattos, m'emplir les poches des restes de la frangipane, et piquer deux tickets "boisson offerte" au club en vue du prochain tournoi...Résolument moderne je vous dis!
 
(Merci à tonton JOJO pour le dessin)
 

Romain gagne le tête à tête

Le concours interne du club se déroulait par une météo execrable.Des giboulées de grêles sont venues perturbées les parties.Hormis Aurelien (excusé) tous les jouers classées Honneur répondait à l'appel.On déplorait cependant l'absence des nouveaux tels Rate (excusé) ou Antonin(excusé).Enfin notons le retour inattendu de Sylvain Galerneau qui est venu prendre part aux débats.

Premier tour cadrage

Bernard- Guillaume 13-10
Anne Catherine-Marie 13-6
Fred-Jean Mi 13-0
Sylvain-Zim 13/10
Romain-Christophe 13-5

2eme tour de cadrage

Bernard-Jean Mi 13-11
Christophe- Anne Catherine 13-7
Romain-Marie 13-6
Guillaume-Zim 13-12
Sylvain-Fred 13-7

Jean Mi et Marie se disputent donc la 9 et 10 éme place
J mi -Marie 13-7

1/4 de Finale


Romain-Sylvain 13-9
Anne Catherine-Guillaume 13-6
Christophe - Zim 13-7
Fred - Bernard 13-12

1/2 Finale

Romain-Christophe 13-7
Fred- Anne Catherine 13-0

Finale


Romain- Fred 13-11

Assemblée Generale du 27 Novembre

003.JPG
005.JPG
009.JPG
011.JPG
ce site a été créé sur www.quomodo.com